BUHARI DE RETOUR Á ABUJA APRÈS 10 JOURS DE ‘VISITE PRIVÉE’ AU ROYAUME- UNI

Le président Muhammadu Buhari a retourné à Abuja le dimanche après avoir passé 10 jours pour une visite privée au Royaume- Uni.

Le président a atterri à l’aéroport international d’Abuja dans les environs de 6h33mn.

Une déclaration par son porte-parole, Femi Adesina, disait que    ‘’ certains  imprudents médias en ligne,les opposants politiques irresponsables et d’autres groupes et individus anxieux, s’étaient mis en surmultiplication depuis que le président a quitté le pays le 25 avril, insinuant qu’il était parti pour une hospitalisation, et ne reviendrait pas après 10 jours comme mentionner.’’

Mr Adesina disait aussi ‘’ dans leur vaines imaginations, ils ont même mentionné que des médecins fictifs ont conseillé au président Buhari de rester longtemps pour plus de soin intensive.’’

Il disait maintenant comme  le président est de retour, ‘’ est-ce-que ces apôtres du mal peuvent avaler leur mots ? Peuvent-ils retirer leur histoires tendancieux aussi bien que les communiqués de presse, et s’excusez au million de Nigérians vivant au pays ou à la diaspora qu’ils ont raconté des sottises. ? .

‘’ Quelques  jours après la célébration de la journée internationale de la liberté de presse, nous osons dire que cette liberté très appréciable elle n’est pas équivalente à la liberté d’induire en erreur ou de tromper le peuple par les imaginations et les publications ennuyeuses.

‘’ L’administration de Buhari respectera et maintiendra toujours la liberté de presse, mais la responsabilité incombe à ceux qui ont tendance à la  commercialisation trompeuse des fictions  en tant que faits,  doivent se souvenir que la liberté demande une responsabilité concomitante.

‘’Ceux qui partagent  et diffusent encore des mensonges sont aussi encouragés à adopter une conduite responsable.’’ Il disait.

La présidence n’a pas fourni des détails sur la visite privée du président Buhari, conduit à l’hypothèse qu’il avait voyagé pour voir ses docteurs comme il l’avait fait dans le passé.

Le président Buhari n’a pas aussi transféré les pouvoirs à son vice- président, Yemi Osinbajo,pendant qu’ il était à l’étranger une action qui a attiré plus de polémique.

Ceux qui ont accueilli le président à l’aéroport comprennent : son chef de cabinet,  Malam Abba Kyari, certains ministres, y compris le ministre du territoire de la capitale fédérale, Malam Muhammed Bello et le chef d’État-major des armées, Lt.-Gen. Tukur Buratai.

D’autres personnalités étaient l’inspecteur générale de la police nationale, Mr Muhammed Adamu  le président de la commission des crimes économiques et financiers, Mr Ibrahim Magu et des proches du président.

 

 

leave a reply