LES FRAPPES AÉRIENNES DES ÉTATS-UNIS ONT TUÉ 13 COMBATTANTS DE L’EIIL EN SOMALIE

Les frappes aériennes des États-Unis ont tué 13 combattants de L’EIIL en Somalie, Puntland une région semi-autonome le mercredi, l’armée américaine  disait,  quelques jours que d’autre frappes aériennes ont tué trois personnes.

L’armée américaine a intensifié sa  campagne sur les frappes aériennes en Somalie depuis que le Président Donald Trump est arrivé au pouvoir, notifiant que 800 rebelles ont été tués.

L’État islamique en Irak et au levant (EIIL) se sont réunis à Puntland ,bien que les experts disent  que l’ampleur de sa force reste inconnue et demeure un acteur secondaire comparativement aux réseaux Al-Qaeda associé au groupe  Al-Shabab qu’une fois contrôlent la majeure partie de la Somalie.

Le commandant militaire américain pour l’Afrique disait dans la soirée du  jeudi  que la toute dernière frappe a visé  EIIL le camp de Somalie dans les montagnes de Golis.

‘’ En ce moment, après les estimations les frappes aériennes ont tué 13 terroristes ‘’ il disait

En avril AFRICOM disait qu’ils ont tué Abdulhakim Dhuqub l’identifiant entant que leader adjoint en Somalie.

La Somalie  s’est enlisée dans des guerres civiles et l’insurrection des extrémistes depuis 1991 quand le clan  des seigneurs de la guerre  a détruit le dictateur et s’attaquent mutuellement.

Al Shabab a été expulsé du capital Mogadishu en 2011, mais maintient une forte présence dans certaines parties du sud et du centre de la Somalie il a souvent affronté les États islamiques.

 

 

 

leave a reply