LES SÉNATEURS NIGÉRIANS, LES REPRÉSENTANTS Á L’ASSEMBLÉE DOIVENT RECEVOIR N23.7 MILLIARDS COMME GRATIFICATION, ALLOCATION, POURQUOI LES CITOYENS CROUPISSENT DONC DANS LA PAUVRETÉ

les législateurs sociables  Nigérians souriront bientôt à la banque car le gouvernement  à allouer N23.7 milliards  comme prime de gratification pour les législateurs sociables de l’assemblée nationale dans le récent  budget approuvé en 2019.

Le bénéfice a été pris par un élément distinct dans le projet de loi de finances de 2019 adopté par les députés le mardi.

Le montant a baissé  de N23,678,770,079  dans le projet de loi.

Les détails de paiement n’ont pas été révélés.

Le président du sénat Bukola Saraki , a révélé le 12 avril des détails du budget de l’assemblée nationale de 2018 sur tweeter .

Au résumé de la  page , la page 45 du document montre que N 139.5 milliards était budgétisé pour l’assemblée nationale en 2018 .

De  ladite somme, N35 milliards était alloué au sénat, tandis que la maison des représentants a obtenu N57 milliards.

Environ N10 milliards était budgétisé pour les assistants législatifs, le bureau de l’assemblée nationale a obtenu N15 milliards et la commission de l’assemblée nationale a reçu N2 milliards.

Environs N4.4 milliards était allouer à l’institut législatif de l’assemblée nationale et N1 milliard était alloué au vote législatif  pangouvernementales.

La divulgation venant de la pression des Nigérians est que l’assemblée nationale publie ses dépenses.

Malgré cela , cependant , l’assemblée nationale n’a pas donné un montant des articles en ligne.

‘Raison pour des indemnités très élevés

Le président  du comité du sénat indiquant les crédits ouverts , Danjuma Goje a donné des raisons pour l’augmentation.

Présentement le comité a annoncé  le mardi  , Mr Goje disait que de telle  opportunité apparait seulement une fois chaque quatre ans .

‘’ il y a une petite augmentation dans le déficit budgétaire. C’est le résultat de la provision sur les primes d’indemnités des législateurs sociables et assistants législatifs, l’aspiration , orientation  et l’inauguration des nouveaux législateurs, tout ceci apparait une fois en quatre ans , mais par mégarde n’a pas figuré dans la proposition du  budget .

‘’Il faudrait aussi fournir plus de fonds pour la sécurité et les services de renseignements pour lutter contre les difficultés imprévues dans le pays.’’ Il disait

La proposition du budget  de 2019 a été approuvé avec une augmentation  de N8.83 trilliard  proposé par le président Muhammadu Buhari  à N8.916

 

leave a reply